21 Juin 2023 : La Chute, Le Monde Pleure… Mode d’Emploi Pour Non-Vivre par Défaut.

Ou Comment Etre Triste et Malheureux, Malade, etc…

Bonjour,

Ce matin, en consultant les actualités de mon compte Facebook, voici (à titre d’exemple) la première vidéo que j’ai regardé. Quelle vision négative et de quoi vous saper le moral pour la journée n’est-ce pas ?!

Après l’avoir visionné, espérons que le 21 Juin 2023, ne sera pas comme dans ce clip/fiction, et que les gens qui sont révoltés, et surtout qui en ont marrent… d’avoir marrent,… se bougeront et se mêleront positivement avec toutes les autres personnes qui agissent déjà contre cette vision négative du monde actuel.

Ainsi je pense que c’est de cette façon que nous rendrons le futur un peu plus positif,… en agissant positivement, plutôt que de nous plaindre sans cesse,… ou nous remémorer chaque jour la triste condition des uns et des autres.

Cela fait beaucoup de « positif » et de « positivement » dans la même phrase. Je sais…, je l’ai fait un peu exprès… C’est uniquement pour vous faire réagir. Ne croyez-vous pas que dans tous les cas, que vous soyez heureux ou malheureux, qu’un jour ou l’autre, il va vous arriver quelque chose, et que cela vous fera chier ! 🙂 C’est la Vie, c’est comme ça. Le Monde va mal, il ne tourne pas toujours rond, nous avons tous des problèmes… Apprenons à composer avec les événements. Personne ne viendra vous « sauver » à l’horizon. N’attendez pas que toutes les conditions soit réunies et parfaites pour démarrer la moindre chose dans n’importe quel domaine. Foncez, Agissez ! (Positivement 🙂 )

La vie commence là où se termine votre zone de confort
(Neale Donald Walsch)

Dans les « véritables » Bureaux des Pleures Réseaux Sociaux comme Facebook, où s’entrecroisent rumeurs et peurs des internautes, faits de sociétés, relais négatifs de tout ce qui a pu être diffusé au journal TV, ainsi que les remarques de Mamie Suzanne : 25 ans et vieille avant l’âge 80 ans, qui se plaint de ne pas réussir à faire caca le matin tout en réclamant ses points « IsCool »…, Bref,… en prenant un peu de recul, ne croyez vous pas que tout ceci contribuent fortement à ce que « Le monde pleure » encore plus ?… et de la même façon, influencent les gens à se plaindre également encore plus… pour s’enfoncer toujours plus profond et passivement dans le mal-être ambiant ?

Je sais… vous allez me dire que je suis peut-être naïf, que je suis un mouton… que nous ne sommes pas au pays des bisounours, qu’il faut ouvrir les yeux, et que parfois se prendre la réalité en pleine face est une bonne chose…

Encore faudrait-il que cette réalité soit entrecoupée de faits et d’expériences positifs et enthousiasmants, et pas uniquement de problèmes, de crimes, d’injustices, devant un auditoire qui hue, applaudit, clique sur « J’aime« , et au fond ne fait que provoquer cris, pleurs, révoltes et violence dans l’esprit.
Sans nier ce qu’il se passe dans le monde de nos jours, communiquer sur le malheur est contagieux et dangereux pour l’esprit…, mais n’oublions pas que communiquer sur le bonheur et les exemples de réussites « saines » l’est aussi ! 🙂

Nos pensées déterminent ce que nous sommes.
(Bouddha)

Mais même si on ne peut pas nier la réalité actuelle du monde, chaque homme à toujours le choix d’avancer…, ou de stagner…, ou de reculer…

Tant qu’il y aura des ambassadeurs :

  • Comme des journaux TV surfant uniquement sur des images chocs pour faire de l’audience (Au passage merci Jean-Pierre Pernaut de changer la donne de temps en temps avec quelques faits divers positifs, réussites, etc…)
  • Comme les émissions qui ont pour seule raison d’être le chialage populaire, l’entretient de la peur, ou le malheur et le mal-être des gens,… et le fric généré par tout les records d’audiences, pour relayer tout ça (c’est un cercle cupide et vicieux).
  • Comme ces clips/fictions qui selon moi ne sont que de simples extensions du malheur qu’ils dénoncent(Chacun est libre de s’exprimer comme il l’entend 😉 ) Mais qui, par la fréquence et la répétition trop importante ne contribueront absolument à rien, à par renforcer le sentiment de révolte, de malheur, et de mal-être des auditeurs,… sauf s’ils sont accompagnés d’actions concrètes, tangibles et positives derrière.

Tant qu’il y aura tout ça… trop ce ça…
Le monde aura tendance à se concentrer sur les problèmes avant de se concentrer sur les solutions possibles.

Nous sommes tous responsables de ce qui nous arrivent. Ils n’appartient qu’à nous de choisir, même à la plus petite échelle. De choisir et de nous concentrer, soit sur notre triste condition, nos malheurs et nos échecs présents et futurs. Soit sur nos objectifs de vie, l’amélioration de nos conditions, notre bonheur et nos réussites présentes et futures.

Tout le monde peut faire mieux, tout le monde en est capable, mais est ce que tout le monde est décidé et prêt à agir positivement vraiment dans ce sens, pour soi-même, mais aussi pour les autres ?

Qu’en pensez-vous ?

 

David.

2 réflexions au sujet de « 21 Juin 2023 : La Chute, Le Monde Pleure… Mode d’Emploi Pour Non-Vivre par Défaut. »

  1. Très bon article.

    Moi je ne dirai qu’une chose, quand est-ce que les gens vont se lever le matin et arrêter de se plaindre ? Si c’est pour voir la vie en noir et bien qu’ils restent dans leur coin, sans nous faire ch***, car là, moi j’accepte pas de tels comportements,oui il y a des problèmes mais à quoi ça sert de focaliser dessus et de noircir le tableau, ça ne changera pas la donne. La vie est belle et il faut en profiter!

  2. Salut,
    Ton article est bien bon et me fait penser à deux choses.
    Dans note région (les Ardennes belges) si on veut boire un verre d’eau on a qu’à tendre le bras par la fenêtre. Et en plus, on doit pas rajouter de glaçons. Et tout le monde se plaint « vivement le retour du soleil… ». Et dés qu’il est là et que le mercure passe les 25° c’est « mon Dieu, quelle chaleur, c’est insupportable ».
    Et ça ne rate jamais! Bande de ploucs.
    La deuxième, je me souviens d’une chaîne radio qui avait décidé de ne donner que des nouvelles positives.
    Elle a tenu heuuu, je sais qu’il ne faut pas compter en jours, mais pas en années non plus.
    Rien ne vaut un bon cadavre cramé dans un avion crashé pour relever l’audimat à défaut du moral des téléspectateurs (et en général quand on passe à table).
    Mais voilà, depuis le temps que le mot « positif » existe, combien n’ont-ils pas oublié comment il s’écrit?
    On en meurt de tout ça.
    Bah, ça fait des cadavres en plus pour les news.
    @+
    Christian.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *