Etes-Vous comme l’Eléphant dans le Cirque, le Mouton dans la Prairie ?… Ou Aucuns des Deux…

Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait. (Mark Twain)

Étant donné le titre de l’article vous devez sans doute vous demandez ce que je raconte aujourd’hui.

Je m’explique 🙂

Vous est-il déjà arrivé de baisser les bras au moindre obstacle ?

Par exemple, de vous croire incapable de réaliser quelques choses, comme rédiger un « mémoire » à 30, 40 ou 50 ans, afin de passer un examen,… et le réussir ? Persuadé que ce genre d’examen se passe à l’école ou l’université vers 18-22 ans « lorsqu’on est jeune »…

Ou, adulte, d’être incapable de traverser la France en voiture parce que vous êtes convaincu que vous allez être malade, car cela vous déjà arrivé au moins une fois dans votre jeunesse lorsque vous partiez en vacances avec vos parents ?

De ne plus jamais manger quoique ce soit, tout en regardant la télévision, car étant petit vous avez eu une crise de spasmophilie en faisant ces deux choses en même temps, et cela vous a épuisé durant une semaine ?

etc…

Alors voici une petite histoire d’inspiration à diffuser, pour celles et ceux qui se sentent parfois incapable d’accomplir des choses dans leur vie, de franchir quelques étapes pour avancer, ou qui préfèrerais se laisser dominer par leurs préjugés, leurs croyances, ou par une mauvaise image d’eux même 🙂

La faute à qui ? Ou à quoi ? La peur ? L’hésitation ? Le conditionnement ? Une tendance à l’auto-dévalorisation ? Ou à un manque d’estime et de confiance en soi ?…

Histoire Elephant Mouton

Merci à Cédric Vimeux du blog Virtuose Marketing pour l’histoire sur l’éléphant 😉

La voici :

L’histoire de l’éléphant de cirque

Quand il avait entre 7 et 8 ans, Eric a tenté de nager jusqu’au fond de la piscine pour y attraper un objet. Sans y parvenir, malgré ses nombreuses tentatives. Il a fini par abandonner, persuadé que jamais il n’y arriverait.

Aujourd’hui, Éric a 11 ans, mais il s’en sent toujours incapable. On a beau lui demander d’essayer de nouveau, sa réponse est toujours la même : « J’ai déjà essayé. Je ne sais pas le faire. Arrêtez de m’embêter avec cela ! »

« Eric, sais-tu quel est le mammifère terrestre le plus puissant du monde ?

– Euh… L’éléphant !

– Oui, exact. C’est l’éléphant. Il est capable de déraciner un arbre juste en le poussant… Et as-tu déjà vu un éléphant dans un cirque ?

– Oui, bien sûr.

– Et bien écoute ça : après son spectacle, l’éléphant est attaché à une chaine, reliée à un simple morceau de bois à peine planté dans le sol. Bref, l’éléphant pourrait se sauver facilement, pourtant il ne le fait pas. À ton avis, pourquoi ?

– Euh… Je ne sais pas…

– Réponse : parce qu’il croit qu’il en est incapable !

– Comment ça « incapable » ?

– Je t’explique : lorsqu’il était petit, il a été attaché à un énorme poteau. Il a lutté de toutes ses forces pour s’en libérer. Du matin au soir, jusqu’à en tomber de fatigue. Tous les jours, il essayait. Encore et encore. Jusqu’au jour où il s’est dit qu’il n’y arriverait jamais. Que se libérer était impossible… Et il a abandonné.

– Oui, mais il était petit. Maintenant, il pourrait se libérer facilement !

– Bien sûr, Eric. Je suis d’accord avec toi. Le problème, c’est qu’il croit encore qu’il en est incapable. Vois-tu où je veux en venir ?

– …

– Tu es un peu comme cet éléphant. Tu crois être incapable d’aller chercher un objet au fond de la piscine, simplement parce que tu n’as pas réussi à le faire quand tu étais petit. Pourtant, bien des choses ont changé depuis : tu es devenu plus fort, plus endurant, plus grand. Tu as plus de souffle, car tes poumons sont plus volumineux. Alors, qu’est-ce qui te dit que tu en es toujours incapable ?

– …

– L’éléphant pourrait se libérer sans souci s’il prenait au moins la peine d’essayer. Et toi ? Qu’est-ce qui te prouve que tu es toujours incapable d’aller jusqu’au fond du bassin ? Comment le savoir ? Si ce n’est en essayant… »

Vous comprenez ? Lorsque je parle d’hésitation, d’auto-conditionnement, etc.

Et le mouton dans tout ça ? Qu’en est-il ?

L’histoire du mouton dans la prairie :

Il était une fois, un troupeau de mouton dans une prairie.

Tous voyaient au loin une montagne au sommet escarpé, mais avec une herbe très verte et qui semblait bien bonne.

Tous les moutons se disaient entre eux qu’il était impossible de parvenir au sommet pour brouter cette herbe.

Sauf pour un mouton qui était sourd, il a vu l’herbe, il y est allé et à réussi à parvenir au sommet de la montagne…

A vous d’en tirer les conclusions qui s’imposent.

Et vous ? Avez-vous des petites histoires du même genre à me raconter ? 🙂

Une réflexion au sujet de « Etes-Vous comme l’Eléphant dans le Cirque, le Mouton dans la Prairie ?… Ou Aucuns des Deux… »

  1. Une bien belle vision des choses ! La nature humaine (et apparemment animale ^^) est ainsi faite et il est très dur d’aller contre notre expérience et surtout le conditionnement de notre société.

    En extrapolant le propos, on peut en venir à se poser des questions sur ce qui fait la réussite d’un projet professionnel. En effet d’où vient l’innovation, de concept usés jusqu’à la moelle ? Non d’idée qui sortent du lot et qui bien souvent brise les codes ! Pour réussir il vaut donc mieux être un mouton sourd qu’un éléphant plein de mauvais souvenirs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *