Simples… Mais Grosses Interrogations sur Le Succès en 10 étapes

« La vérité est la vérité, c’est la vérité ! », « La vérité est la vérité, c’est la vérité ! », « La vérité est la vérité, c’est la vérité ! »…

Succès en 10 étapes InterrogationMais pourquoi donc certains Français ayant lu le Succès en 10 étapes , et en faisant la promotion, répètent-ils souvent cette phrase dans leur présentation à chaque fois qu’on les interrogent sur la méthode de « réussite en MLM » contenu dans cet ouvrage ?

« Que se soit en marketing, en politique mais aussi pour faire passer de nouvelles normes en société, on utilise la loi la plus banale de la suggestion psychologique, la loi de la répétition. La chose affirmée arrive par la répétition à s’établir dans les esprits au point d’être acceptée comme une vérité démontrée. » (Pascal Hubrecht – Psychologie politique et paix sociale)

Si vous travaillez pour vous comme Indépendant / Auto-Entrepreneur / VDI dans une société de MLM (Marketing de Réseau ou du Marketing Relationnel), vous avez sans doute remarqué depuis un peu plus d’un an, que sur beaucoup de blogs on vous propose de télécharger l’Ebook Le Succès en 10 étapes , qui, il semblerait, va vous montrer le chemin, la vérité dans cette industrie, etc, etc…

Soit… Non satisfait des réponses que j’ai eu dans un premier temps (voir la première citation « sur la vérité » au tout début de cet article, tirée de quelques échanges, mais qui ne m’a pas renseigné plus que ça…) et d’un naturel un peu curieux, j’ai voulu pousser un peu plus loin, en me renseignant au sens large, auprès des différents utilisateurs Français de la dite méthode, afin de savoir si cette dernière pouvait m’apporter quelques éléments positifs et novateurs par rapport aux méthodes dites « standard » (mais bien entendu toujours valables et duplicables) utilisées depuis des années par bons nombres de distributeurs indépendants, toutes sociétés confondues dans le monde.

Donc, ce matin, au travers de mes recherches et « investigations » sur mon ami Google 🙂 , je lis la phrase suivante sur un blog parlant de MLM, et promotionnant ce ebook :

« L’auteur du succès en 10 étapes est un professionnel américain du Marketing de Réseau, en l’espace de 3 ans. Il a « essayé » et « étudié » plus de 100 sociétés ».

J’ai lu et relu ce bouquin plusieurs fois et c’est vrai que l’auteur affirme avoir fait parti de plus de 100 sociétés de MLM différentes. Il ne cite pas lesquelles (En effet vu la suite du contenu du ebook plutôt écrit avec un style direct, je pense même que c’est préférable pour lui…lol) Mais Ouch ! Performance ?! Plus de 100 sociétés ? 3 ans ?! Je ne sais pas pour vous, mais pour moi cela relève d’une première grosse interrogations de taille !

Donc pour en revenir à ce que je disais :

Sur 3 ans, 100 sociétés,… ça fait 1 société « étudiée » tous les 10 jours en moyenne …

  • Question : Comment peut-on se rendre compte de la valeur d’une société, de son éthique, de son plan de compensation, de ses produits, de son marché, mais aussi de ses équipes et de la valeur des femmes et des hommes qui les composent, et qui, pour certains(es) contribuent et participent chaque jour à la réussite d’autres personnes,... Et comment peut-on en avoir une idée ou une analyse objective, réelle, tangible et de terrain… en 10 petits jours seulement ?… (ou juste avec le kit de démarrage entre les mains).

Loin de remettre en cause le sérieux et le professionnalisme de l’auteur (car il présente des signes évident de réussite), pour moi cette affirmation, me semble tout de même, un peu… comment dire… Incroyable !… Non ? ça fait un sacré palmarès ! et j’imagine un sacré investissement en argent, mais aussi en temps !

Et d’un point de vue personnel, je me dis que chaque société à sa propre âme, ses propres équipes, et que 10 jours de test seulement en moyenne … Bon… C’est peu… Du moins c’est mon avis… On est bien d’accord, ce livre parlent de sociétés sérieuses et en place depuis un moment et de leurs leaders (les grands pontes comme cités à l’intérieur). Pas des arnaques standard et systèmes pyramidaux, qu’on reconnait au premiers coup d’oeil…

Qu’en pensez-vous ?

Bon, j’ai conscience qu’en me posant cette question, je remet peut-être en cause tout le bouquin, mais à chaque fois que j’ai essayé de rentrer dans les détails dans X conversations ici ou là en France (car je parle moyennement la langue de Shakespeare), avec des distributeurs Français ventant ce ebook et donc la méthode à l’intérieur, bien souvent je me suis heurté au même type de réponses:

  • soit calquées et copier/coller sur ce que l’on peut déjà lire dans le bouquin,
  • soit des réponses de normands, ambiguës, évasives, soit des phrases types comme : »La vérité est la vérité, c’est la vérité, c’est comme ça« , (soumission librement consentie ?)
  • ou alors certains distributeurs Français m’ont carrément censuré avec mes questions peut-être trop dérangeantes (Questions pourtant simple et « de base ».

Apparemment je ne suis pas le seul dans ce cas, et j’espère que tous ne font pas pareil en France).

Bref… 🙁


Féru de marketing, je décide donc d’explorer une autre piste. Sous ses airs de controverse, ce ebook qui suscite bien des débats sur les quelques points litigieux de l’industrie du Marketing de Réseau, me fait penser tout simplement à la publication d’une analyse concurrentielle, qui par définition est « une démarche d’étude et d’analyse centrée sur les pratiques et situations des concurrents. »

Et à quoi sert une analyse concurrentielle et quel est l’un de ses principaux objectifs ? Eh bien, toujours par définition : « de se positionner par rapport à ses concurrents (en termes de produits ou services par exemple)« .

Alors, dans cette optique, je me pose d’autres questions. En effet, hormis le service de téléchargement gratuit de ce ebook : le « Succès en 10 étapes ». Dans l’optique d’une possible analyse concurrentielle et marketing, niveau produit ou service : où l’auteur veut-il en venir ? J’imagine bien qu’on ne parle pas de Marketing de Réseau, qu’on n’écrit pas un ebook sur le sujet, sans faire partie soi-même d’une société de Marketing de Réseau… Non ? On me dit (du moins en France) que c’est une formation « générique », mais je n’en suis pas et n’en ai pas été convaincu (vous comprendrez plus bas pourquoi).

Et honnêtement j’ai vraiment du mal à imaginer une formation « générique » alors que toutes les sociétés MLM sont plus ou moins différentes.  Il peut y avoir une formation au marketing de réseau, dite, de base, mais en fonction de la société avec laquelle vous allez travailler, il y aura toujours des ajustements à faire et quelques soit la société, on nous dit justement qu’il faut suivre à la lettre la méthode donnée par VOTRE société pour optimiser ses chances de réussir.

Hors, si vous rejoignez une société de Marketing de Réseau. Et que d’entrée vous vous dites que vous allez utiliser une méthode donnée par une autre personne qui ne fait pas parti de votre société, au lieu de la méthode de votre parrain et donnée par VOTRE société. Vous risquez tôt ou tard de vous entendre dire sous forme de reproche par votre parrain, qu’il ne faut pas « réinventer la roue » et que ça ne peut pas marcher ainsi car ce n’est pas la méthode de votre société.

Et d’un autre côté, (et là ce peut-être un peu plus vicieux et malsain car on est en plein dans le vol de prospects) l’autre personne que vous avez décidé de suivre, qui s’est proposée de vous guider gracieusement avec la méthode du ebook, n’aura plus qu’à vous convaincre :

  • que vous n’êtes pas dans la bonne société,
  • que votre parrain actuel dans votre société, n’est pas un « bon » parrain,
  • que vous n’avez pas « les 5 piliers » essentielles à la réussite (une « nouvelle expression à la mode » souvent reprise par les Français promotionnant le ebook).

Je vous laisse imaginer la suite de l’histoire… 🙁 Car pour l’instant bien des témoignages de novices en France dans différentes sociétés, ayant été abordé par d’autres Français, ventant la dite méthode, tendent vers les expériences négatives ci-dessus… 🙁

Alors, s’agit-il réellement de formation au Marketing de Réseau « générique », ou plutôt indirectement d’une formation très ciblée vers une entreprise particulière ? Ou de formation Stratégique et Classique au Marketing Internet associés au Marketing Relationnel ?

En somme, une sorte de méthode marketing simple de :

  • filtrage par le ciblage sur internet (référencement),
  • puis la constitution de listes d’emails de prospects via le téléchargement d’un ebook gratuit,
  • puis une phase de sensibilisation via des emails automatiques envoyés aux prospects,
  • suivi de la technique marketing « classique » de l’entonnoir pour aboutir à une adhésion, un recrutement, la vente d’un système, d’un cours, etc…

Qu’en pensez-vous ?

En plus de travailler dans la vente directe et le marketing de réseau depuis quelques années, mais aussi passionné et formé aux méthodes de marketing internet, je ne suis pas convaincu que l’on puisse associer et automatiser à 100% MLM et Marketing Internet. Pourquoi ? Parce qu’à un moment, il est tout bonnement impossible d’utiliser les méthodes de marketing internet à 100%, l’automatisation, les emails d’auto-répondeurs et j’en passe, face à de vraies personnes qui souhaitent faire du marketing de réseau, pour le RELATIONNEL, le contact client, le contact en réseau, etc… N’oublions pas que le premier nom du Marketing de Réseau est : le Marketing Relationnel ! Et le relationnel ne se fait pas avec des robots ou des automatismes, mais bien avec des contacts et des échanges réels ! 🙂 Il ne faut pas se tromper de métier !

Sur le coup j’aimerais bien avoir votre avis là dessus car, bien que dans le ebook il soit écrit qu’aucune compagnie, aucune opportunité ne sera mentionnée ou promue, et que cette « formation » soit à priori « générique », il semblerait fortement que ce n’est pas du tout ce qu’il se passe et soit enseigné dans la pratique en France. Ce n’est pas toujours clair, et je me demande vraiment si cette méthode est réellement applicable dans toutes les sociétés de Marketing de Réseau, ou si elle ne risque pas de « créer la zizanie » avec votre propre parrain dans l’entreprise que vous aurez choisi. C’est même quasi inévitable et inéluctable ! Je me demande même si, ce qui est fait en France de cette méthode, et réellement la méthode originale de l’auteur… Car la polémique autour de cette méthode (qui semble bien vue aux Etats-Unis) est arrivée en France très vite via 2 ou 3 distributeurs, qui s’en sont donné à coeur joie dans la critique de grosses sociétés MLM bien en place depuis longtemps comme Herbalife et ACN, tout en se retranchant derrière le livre du « succès en 10 étapes ». La critique de la concurrence…. Mouais… Bôf…

Plus on pousse loin dans les questions autour de ce qui est fait en France de cette méthode, plus tout cela laisse penser que la roue ait été réinventé par rapport à la méthode Américaine Originale de ce ebook…

En résumé, j’aimerais bien avoir quelques retours d’expérience, de personnes utilisant cette méthode. Parce que toutes les personnes en France avec qui j’ai pu échangé sur le sujet, et qui propose ce livre en téléchargement, travaille toutes aussi, depuis peu, dans la même société !… Donc difficile pour moi de me faire vraiment un bon avis, quant au côté générique de la méthode, comme expliqué dans l’ebook et conformément au propos de l’auteur.

Alors amis, confrères et collègues de Amway, Avon, Forever, Frédéric M, Lifewave, LR, Monavie, Nikken, Nu skin, Energetix, Tupperware, Xango, etc… et même ACN et Herbalife sévèrement critiquées, côté Français, par quelques adeptes de la méthode du ebook. Avez-vous utilisé cette méthode ?

  • Quels sont vos résultats ?
  • Avez-vous des résultats chiffrés ?
  • Quels ont été les réactions de vos parrains/sponsors ? etc…
  • Quels ont été les éventuelles conséquences sur votre réputation ?
  • Est ce que tout cela vous a fait aboutir à un changement de stratégie positif (financièrement ou humainement parlant), à un changement d’équipe dans votre organisation, un changement / rejet de votre parrain, ou carrément un changement d’entreprise ?

Je me pose toutes ces questions, car depuis des années, et contrairement au bilan catastrophique et négatif dressé dans ce ebook sur l’industrie du MLM et amplifié par quelques rares Français à coup de buzz négatif dirigé vers ACN, Herbalife, ou d’autres… (c’est un exemple, je ne fais pas parti de ces sociétés), j’ai vu des tas de personnes différentes réussir dans divers MLM, alors que cette méthode n’existait pas encore… Et je vous rassure, ça continue… 🙂

Et qui plus est… Dans cette industrie, savoir s’entourer des bonnes personnes c’est bien. Mais lire certaines interprétations Françaises qui sont faite à partir de ce ebook, certains écrits de distributeurs Français sur des bilans catastrophiques et négatifs de l’industrie du MLM (sans doute dans une optique complètement différentes de l’état d’esprit de l’auteur du ebook) et recevoir en pleine figure échecs, peurs, et projections des autres ne peut nous faire nous sentir en confiance et positif dans notre propre entreprise MLM et dans notre tête. 

Et surtout si on est novice dans cette industrie. Peut-être est-ce une grosse erreur qui oriente notre esprit sur le côté « négatif » des risques et des difficultés. Il y en aura, on est bien d’accord… Mais si nos pensées sont focalisées sur ces derniers, ils ne manqueront pas d’être au rendez-vous ! C’est un peu le principe de la « Loi d’attraction ». Vous n’êtes pas d’accord ?

Partout où je me suis renseigné sur Internet sur les blogs Français proposant ce ebook gratuit en téléchargement, partout on m’a fait comprendre que ce dernier fait le boulot à votre place, Incroyable ! Qu’il faut le lire et le proposer en téléchargement. Que c’est comme ça et que c’est la vérité !!! (C’est un peu tiré par les cheveux comme explication…) Pourtant il y a énormément d’autres livres sur le sujet, qui sont reconnus comme étant de véritables best sellers, et de réels guides de survie pour les distributeurs indépendants.

  • Ceci dit, les livres et les ebooks c’est bien, mais sommes-nous dans le Marketing Relationnel ou dans l’attaque des clones ? J’entend par là qu’il est parfois préférable de rester vous même, de vous promotionner vous même, en faisant ce que vous savez faire de meilleurs, plutôt que de dupliquer absolument dans les moindres mots, faits et gestes de quelques choses ou quelqu’un, qui ne vous ressemble peut-être pas au fond de vous même…
  • Un simple livre ou ebook peut-il vous dicter tout ce que vous devez faire ?
  • Ne serait-il pas normal d’aller aussi se renseigner ailleurs et ne retenir que le meilleur de toutes les méthodes disponibles ?

En général les personnes qui font du Marketing de Réseau, ne rejoignent pas une société de Marketing de Réseau, ou un ebook, ou un livre… Il vous rejoigne VOUS !

Bref, maintenant je pense que depuis 1 an et plus qu’on en parle en France (en partie à cause de la polémique créé par une minorité bien visible sur internet, qui se sont lancé d’abord dans la critique de société connus pour promotionner ce ebook en France – Etait ce réellement le souhait de l’auteur – J’en doute…) que certains distributeurs qui l’ont expérimenté, doivent avoir suffisamment de recul pour nous apporter leurs témoignages. Il parait qu’il y a « plein » de distributeurs, toutes sociétés MLM confondues qui l’utilise, ou l’expérimente, mais je n’en ai rencontré aucun pour le moment, ou alors je n’ai vraiment pas de chance…

Tous les avis sont les bienvenus 🙂

 

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • interrogation (52)
  • Comment avoir les points de valeur dans le réseau marketing gnld (3)

31 réflexions au sujet de « Simples… Mais Grosses Interrogations sur Le Succès en 10 étapes »

  1. Bonjour,
    Alors je suis un peu déçue, même pas un petit commentaire pour vous répondre! Les réponses de personnes intégrant cette conviction (sans citer de nom de domaine) m’auraient pourtant intéressées. Quant aux réponses évasives sur divers sites, effectivement je n’ai pu que le constater (et je confirme aussi pour des réponses à vos propres commentaires). Dommage…

  2. Bonjour Laure,

    Merci pour votre commentaire.
    Pour répondre à :

    « Alors je suis un peu déçue, même pas un petit commentaire pour vous répondre! « 

    C’est un peu de ma faute, je n’ai fait absolument aucunes pubs ou promotions pour cet article, par rapport à quelques autres articles.

    Bonne journée.

  3. Votre franchise est toute à votre honneur. Je vous souhaite une belle réussite dans votre activité. Et j’espère que nos interrogations communes ne resteront pas sans réponse 😉

  4. Merci pour le compliment et pour les encouragements 🙂
    La franchise c’est bien… Mais parfois elle m’a joué bien des tours car je suis assez direct, alors je me contient un peu… lol

    Il n’y a pas si longtemps que ça encore, un intervenant de cette méthode a essayé de me faire passer pour « le grand méchant loup »… D’où mes interrogations, et ma déception…
    C’était un peu systématique… Dès que je posais (trop ?) de questions, on a souvent cherché à me faire taire en me censurant, ou en me répondant à côté ou par une autre question… Ou en me faisant passer pour ce que je ne suis pas…

    Alors j’ai bien ris, et en général je laisse tomber… (Mais je suis curieux de nature et aussi « taquin » ! mdr). Contrairement à certains de mes interlocuteurs que j’ai eu à propos de cette méthode, à aucuns moment je n’ai été sur la défensive 😉

    Et puis je pense que lorsqu’on décide de créer un buzz autour d’un livre, on doit être aussi capable de l’assumer en répondant aux questions des intervenants, sans pour autant citer des passages du livre appris par cœur en affirmant que c’est la vérité et que ce n’est pas discutable…

    Bref… 🙂

    Bonne journée.

  5. Bonsoir.

    Alors quand on répond pas on est décevants, et quand on répond on le fait « à côté » ou pour faire passer « pour les grands méchants » 🙂 il faudrait savoir.

    Je crois surtout qu’on dérange un certain type de personnes. Mais bon, répondons puisqu’on y est « obligés » :

    Quand on a 30 ans d’expérience dans le MLM on bénéficie du recul nécessaire pour analyser une société, son plan de rémunération, ses politiques et procédures, interroger les leaders et déterminer une progression type par rapport au comportement sur le terrain. Je ne sais pas pour toi, mais moi ça me parait tout bonnement logique.

    Et 10 jours me paraissent suffisants à ce moment là. Que veux-tu que je te dise de plus ?

    Concernant l’analyse concurrentielle, oui c’est une bonne définition et ? Où est le mal ? Du moment que ce sont les personnes qui ne sont pas ou plus engagées ailleurs qui nous rejoignent de leur propre initiative, après s’être forgé leur propre avis avec les outils gratuits fournis (l’ebook, les audios, et « l’analyse » comme tu l’appelle ne servent qu’à ça), je ne vois pas où est le mal.

    Suis-je à ce point naïf ou bien ? 🙂

    Même question concernant le marketing Internet par filtrage/ciblage.

    Par rapport au duplicate content oui je suis d’accord là il faut que nous apprenions à nos étudiants à diversifier davantage les sujets et le contenu. Le marketing de réseau est très vaste et il y a encore tan d’aspects à traiter. Pareil pour le développement personnel. On y travaille 😉

    Loi de l’attraction ok je suis tout à fait d’accord, mais même en utilisant la Loi de l’attraction il faut passer à l’action de manière adéquate pour maximiser ses résultats. Or en étant avec une compagnie qui :

    – n’a pas de clause de résiliation pour quelque raison que ce soit, de renouvellement annuel « à la tête du client », et tout une pléiade d’obligations continuelles qui font que tu ne puisses même pas prendre ta retraite à ta mort ;
    – a un ou des produits remarquables et consommables ;
    – a passé l’épreuve du feu en terme de durée (+ 5 ans) et est présente sur le bon marché ;
    – et qui propose un plan de compensation qui permette à tous d’avoir les mêmes chances de gagner un revenu résiduel intéressant, et favorise la rétention,

    …. pour moi c’est justement mettre toutes les chances de son côté pour atteindre un succès mérité.

    Petite remarque au passage : on ne harcèle pas les gens : on leur propose et ils disposent.

  6. Le monde est ainsi fait. Un monde de dualité. Le bien, le Mal.
    Quand le bien fait le bien, le mal accourt pour défendre ses petits intérêts exposés au danger par la vérité dévoilée toute crue.
    Il y a le journalisme pourfendeur de mauvaises nouvelles, voici le jour venu des nouveaux informateurs (imposteurs !) qui se font l’avocat du diable.
    Pourquoi tant d’énergie à démonter ce qui fonctionne ?. Et oui, de plus en plus nombreux sont les gens qui reçoivent cette formation qui leur ouvre les yeux sur la réalité du marketing de réseau et ses pratiques.
    Avec Mickael Dlouhy qui est un homme respecté outre-atlantique dans le milieu du mlm (mais c’est bien connu en France, on aime bien taper sur ce qui n’est pas bleu blanc rouge), des personnes lucides et souples d’esprit adoptent une stratégie de prospection qui fonctionne non pas pour ceux qui vendent mais pour toute l’équipe. Avec cette stratégie-là, c’est Liberté, Egalité, Fraternité et c’est concret. Enfin ! tout le monde a sa chance

  7. Bonjour Eric,

    Merci pour ton commentaire.
    Pour te répondre, je vais citer quelques uns de tes passages ça ira plus vite 🙂

    Quand on a 30 ans d’expérience dans le MLM on bénéficie du recul nécessaire pour analyser une société, son plan de rémunération, ses politiques et procédures, interroger les leaders et déterminer une progression type par rapport au comportement sur le terrain. Je ne sais pas pour toi, mais moi ça me parait tout bonnement logique.

    Et 10 jours me paraissent suffisants à ce moment là. Que veux-tu que je te dise de plus ?

    On est tous différent. Moi je préfère me fier au discours et à « l’analyse » (c’est un bien grand mot) de la personne qui me parle d’une nouvelle opportunité, de son expérience avec cette société, et encore mieux de ce que je pourrais lire dans ses yeux, sa foi, son enthousiasme, son regard, ou le ton de sa voix au téléphone ou sur Skype.
    On ne peut pas tricher avec la voix, on ne peut pas tricher avec les yeux. Les gens n’achètent et n’adhèrent qu’à une seule chose, ce qu’il pourront lire dans le regard de l’autre. Moi c’est comme ça que je fonctionne, et c’est comme ça que je décide de faire confiance et de travailler avec une personne.
    Au tout départ, les analyses, les paperasses, les calculs, je m’en fiche complètement… Je regarde d’abord la personne que j’ai en face de moi.

    Concernant l’analyse concurrentielle, oui c’est une bonne définition et ? Où est le mal ? Du moment que ce sont les personnes qui ne sont pas ou plus engagées ailleurs qui nous rejoignent de leur propre initiative, après s’être forgé leur propre avis avec les outils gratuits fournis (l’ebook, les audios, et «l’analyse» comme tu l’appelle ne servent qu’à ça), je ne vois pas où est le mal.

    Suis-je à ce point naïf ou bien ? 🙂

    Le problème c’est que bien souvent ce sont des personnes qui sont justement déjà engagées ailleurs, voir même qui débutent avec une nouvelle société. Et personnellement j’ai de gros doute sur le fait que ce ebook ne va pas titiller sur les faiblesses, les échecs, et les côtés négatifs des gens qui le lisent, amplifier ces derniers chez eux, et retourner le tout à l’avantage de la personne qui parle du ebook,… qui elle semble détenir une certaine forme de vérité,… et indirectement de grands secrets qu’on ne découvrira que si on adhére à la même entreprise qu’elle, … et avec les fameux 5 piliers (pour ces derniers, là rien de nouveau, d’autres sociétés parlent depuis des années de 5 piliers étoiles)

    Par rapport au duplicate content oui je suis d’accord là il faut que nous apprenions à nos étudiants à diversifier davantage les sujets et le contenu. Le marketing de réseau est très vaste et il y a encore tan d’aspects à traiter. Pareil pour le développement personnel. On y travaille 😉

    Je l’espère pour vous… Car d’un côté les dérives de cette méthode c’est que dès le départ, j’ai vu des personnes qui débutaient en MLM, s’auto-proclamer Leader, ou Coach, à coup de blog et de vidéos, alors que cela ne faisait qu’un mois qu’elles avaient découverte le MLM… il y a comme une incohérence là. D’ailleurs en regardant les vidéos, en écoutant la voix et en regardant les expressions du visage, tout était dit… 🙁
    Je suis adepte depuis longtemps des grandes phrases comme : « Nous sommes ce que nous pensons », et je crois au pouvoir de la pensée. Mais ce n’est pas parce qu’une personne m’aura dit que je deviendrais un leader, le jour même où je l’aurais décidé, que je vais en être un. Loin de là !
    Et encore moins, même si, en utilisant cette méthode, je décide de penser et de me sentir comme un leader dans ma propre tête, je ne vais certainement pas aller crier sur les toits les premiers mois : « je suis un leader, je vous coach gratuitement » (lol) … Et l’expérience et l’expertise dans tout ça ? Autre exemple : Si je m’intéresse à la psychanalyse et que j’ai pour passe-temps de lire des livres sur le sujet, je ne vais pas pour autant ouvrir un cabinet de consultation en psychanalyse.

    Or en étant avec une compagnie qui :

    – n’a pas de clause de résiliation pour quelque raison que ce soit, de renouvellement annuel «à la tête du client», et tout une pléiade d’obligations continuelles qui font que tu ne puisses même pas prendre ta retraite à ta mort ;
    – a un ou des produits remarquables et consommables ;
    – a passé l’épreuve du feu en terme de durée (+ 5 ans) et est présente sur le bon marché ;
    – et qui propose un plan de compensation qui permette à tous d’avoir les mêmes chances de gagner un revenu résiduel intéressant, et favorise la rétention,

    …. pour moi c’est justement mettre toutes les chances de son côté pour atteindre un succès mérité.

    Oui on est d’accord. Certaines entreprises ont des centaines de clauses, d’autres non… Mais mieux vaut-il en avoir beaucoup ? ou pas ?… pour protéger un max les intérêts de l’entreprise ?… ou un max ceux des distributeurs ?… Les clauses, le contrat c’est important, il faut quand même les lire, mais lorsqu’on choisi de travailler pour une boîte MLM, on le fait en connaissance de cause. Même dans l’entreprise où travail l’auteur du livre, à la fin du contrat c’est écrit :

    ALL POLICIES CONTAINED IN THIS GUIDE AND
    ELSEWHERE IN VITAMARK’S OFFICIAL LITERATURE
    MAY BE MODIFIED ALL OR IN PART WITHOUT PRIOR
    NOTIFICATION AT THE DISCRETION OF THE
    COMPANY AND IN COMPLIANCE WITH VARIOUS
    STATE LAWS

    Donc si je résume, tout peut changer à tout moment, et le distributeur n’a rien à dire… C’est partout pareil, et je pense qu’il est inutile de trop exagérer une formation sur l’étude des contrats de sociétés MLM. Quelque soit la société, on trouvera toujours la petite faille éventuelle quelque part qui peut tout changer et qui fera flipper les éventuelles et futurs distributeurs….

  8. Bonjour Valérie et merci pour ton commentaire,

    Pour ce qui est de cette méthode au départ, j’ai aussi été séduit je dois l’avouer.
    Je trouvais le livre mal traduit et un peu trop exagéré, mais cela m’a plu de pouvoir échanger verbalement avec quelques personnes qui ne m’ont pas « censuré » dès que je posais trop de questions.
    J’ai du passer quelques heures à parler avec Pascale Coumes ou Stéphane Rambaud sur Skype, et c’est peut-être les seules échanges que j’ai apprécié dans tout ça 🙂 Pascale est une vraie Professionnelle, ça se ressent. Par exemple aucun des deux n’a cherché à me convaincre que mon entreprise était « naze » (je résume hein 😉 ).
    En revanche, comme je n’adhère pas vraiment à la totalité du ebook, je m’interroge sur la nécessité de son utilisation pour développer une activité, car lorsque tu parles avec les gens, tu te rends compte que l’image donné par ces derniers est complètement différente de ce que tu peux lire dans le bouquin, et de l’impression de désastre dans le MLM qu’il dégage… 🙁
    D’autres ont essayé de me convaincre que soit je n’étais pas coachable, pas prêt, pas assez riche pour payer un kit, pas ouvert, … et la meilleure de toute : qu’il n’existait « qu’une seule entreprise au monde à avoir 5 piliers » ! Magnifique ! mdr

    Avec Mickael Dlouhy qui est un homme respecté outre-atlantique dans le milieu du mlm (mais c’est bien connu en France, on aime bien taper sur ce qui n’est pas bleu blanc rouge)

    Bien que j’adore le développement personnel made in USA, je me suis toujours plus ou moins méfié des méthodes provenant d’outre atlantique pour le Marketing Internet et les méthodes MLM. Je me rappelle des grands show à l’Américaine chez Herbalife il y a presque 10 ans, et où j’avais l’impression d’être sur planète « Bisounours ». C’est beau, c’est génial, jusqu’à ce que tu retrouves la réalité.
    Je ne sais plus à qui je répondais cela récemment mais les Français et les Américains sont différents et il ne faut pas toujours employer les méthodes Américaines, car elles ne sont pas toujours adaptées au marché Français.
    – Là où un Américain parlera d’argent, un Français parlera d’indépendance et de liberté.
    – Là où un Américain parlera de réussite financière « matérialiste », un Français parlera de réussite sociale, de solidarité et de fraternité.
    – Là où un Américains parlera d’Agir, de Réussir, de Productivité, et de bonheur, un Français parlera d’idées, d’efficacité, et de bien-être…
    etc etc…

    Il y a du vrai dans le livre, mais comme je le disais dans mon article, en partant sur la base de l’exposition (et à mon sens de l’exagération) de toutes ces choses négatives que certains rencontrent dans le MLM, ces dernières ne manqueront pas d’être au rendez-vous.
    C’est d’ailleurs d’autant plus bizarre, car certains parlent beaucoup de Napoleon Hill sur leur blog et pour améliorer son développement personnel. Et ayant lu 2 livres de celui-ci il y a longtemps, ce n’est pas du tout en corrélation avec le livre. Lisez les 10 causes principales de l’échec dans le leadership, ou les 30 principales causes de l’échec qui vous privent du succès, dans le livre « Comment Surmonter l’Echec et Atteindre le Succès » de Napoléon Hill, et comparez les avec les écrits du ebook, vous verrez… 🙂

  9. Merci Eric et Valérie d’avoir répondu aux interrogations.
    Je pense que Marketing Underground a su oser dire tout haut ce que beaucoup pense tout bas. Il n’y a pas de procès à intenter, juste des réponses à apporter. Il n’y a pas à incriminer en classant les uns comme méchants et les autres comme gentils. D’ailleurs, c’est ce qui me dérange dans votre mouvement: le fait de catégoriser. Si la vie était ainsi faite, ça serait tellement simple ! Sauf qu’entre le blanc et le noir, nous avons très souvent affaire au gris en ce qui concerne la nature humaine.
    Je reconnais, il est sage de vouloir limiter les risques. Simplement, votre vision comporte elle-même un risque: celle de limiter les choix personnels de la personne qui souhaite se lancer dans le mlm. Pour connaître un minimum de réussite dans le mlm, il faut au préalable avoir un coup de cœur pour un produit. Que se passe-t’il si l’un des 5 piliers est absent ? Faut-elle qu’elle abandonne son coup de cœur pour s’abandonner au 2ème choix ? Pensez-vous qu’elle réussira dans ces conditions ? Je pense que nous sommes en accord pour dire qu’il faut croire et être enthousiaste pour son produit pour le proposer mais aussi pour former. Comment réussir en débutant sur un regret et une peur ? Pas simple…
    D’autre part, il y a un 2ème point qui me dérange: celle de vouloir esquiver la société pour laquelle vous travaillez. Pourquoi le cacher? Je travaille pour NWA, et pourtant je suis en relation continuelle avec des vdi de toutes sociétés. Nous nous donnons de bons conseils (oui, nous ne parlons pas de coaching…c’est bon enfant) même si nous pouvons être amenés à proposer des produits de secteur similaire. Nous savons que nous venons de régions différentes, donc aucune concurrence. Lors de vos formations, je suppose que vous provenez des 4 coins de la France également, donc quel est réellement l’intérêt de cacher votre « identité »?
    Je rappelle que je ne suis pas là pour incriminer (sinon je me serai lacher sur FB sans aucune diplomatie), mais vraiment pour comprendre.
    Bonne soirée
    Laure

  10. Bonjour David. Je vois que les mêmes causes donnent les mêmes effets, comme les mêmes personnes, résonnent de la même façon. C’est ce que l’on appelle une réflexion sectaire. Il y a que moi, le livre, la méthode, le reste c’est de la M…..
    Bref, tu as répondu plus souplement que moi, mais tu es arrivé à la même définition que moi sur Mentoring for free et Vitamark.
    Bravo et félicitation pour tes propos. Cordialement, William

  11. Bravo Laure pour ta perspicacité. Tu résume assez bien ce que la plupart des gens pensent vraiment. Cela fait du bien de voir des gens qui ont les pieds sur terre et garde la tête froide malgré le bourrage de crâne de certains. Bonne continuité à vous tous futurs leaders du MLM. William

  12. Bonjour 🙂

    J’assiste dès que je peux (il n’y a aucune obligation) à des conférences téléphoniques de Michael. Je ne me contente pas de faire « bêtement » la promotion de son livre et je sais que Valérie ici présente et bien d’autres font de même, ayant la chance de comprendre la langue de Shakespeare.

    Si j’ai bien compris tu penses que l’ebook va en d’autres mots « appuyer là où ça fait mal » et rappeler aux gens leurs échecs passés dans cette industrie simplement pour les faire venir chez Vitamark ? Tu sais je crois fermement que revenir sur un échec et en déterminer les causes pour ensuite avancer dans le bon sens est une démarche très positive, même si émotionnellement cela peut effectivement faire mal dans un premier temps.

    Et je préfère que ce soit un leader expérimenté et toujours actif sur le terrain qui me conseille indirectement par le biais d’une jeune femme qui auparavant n’avait aucun succès, qu’un de ces « petits patrons » qui te harcèle et qui t’engueule parce que tu ne sais pas utiliser une méthode caduque depuis 10 ou 12 ans, que lui-même n’utilise plus, ou qu’un de ces recruteurs d’usine qui ne voit qu’en toi le chèque potentiel qu’il touchera lorsque tu achèteras sa super formation alors que lui-même n’est plus engagé depuis 5 ou 10 ans, simplement pour paraître plus « objectif ».

    Quelqu’un qui est toujours actif aujourd’hui et qui bénéficie de l’expérience nécessaire sait ce qui fonctionne et ce qui se duplique. Après cela serait vraiment malheureux de proposer une formation sur 5 piliers alors que dans l’entreprise où on travaille on n’en ai moins, voire pas du tout. Cela serait même hypocrite voire dangereux pour la réussite de tout distributeur.

    Et la Loi de l’attraction dans tout ça ? L’un de ses principes est de s’imaginer comme on voudrait être et de ressentir les effets comme si on l’était déjà. C’est simplement ce qu’illustre cette phrase. Bien entendu je suis d’accord sur le fait qu’il ne faille pas directement s’auto-proclamer leader avec un mois d’expérience en MLM. Cela demande l’acquisition de compétences spécifiques, du développement personnel et également de l’expérience.

    Mais qu’est-ce qui empêche la personne de dire par exemple : « J’ai récemment rejoins un groupe de coachs et de mentors qui propose une éducation gratuite dans le marketing de réseau dont le leader bénéficie de plus de 30 ans d »expérience dans le MLM et est toujours actif sur le terrain » ? La nuance est de taille …

    Des clauses il vaut mieux en avoir le moins possible. Il faut qu’elles protègent les consommateurs, le distributeur (qui peuvent être une même personne) et ensuite seulement l’entreprise. Dans cet ordre là. Et oui tu as raison il faut les lire. Pour cela il faut qu’elles soient accessibles AVANT que le distributeur signe (ou s’inscrive) ce qui juridiquement vaut acceptation. Or dans certaines entreprises ce n’est même pas le cas !

    Pour la clause dont il est question, si une Loi change dans un pays ou un état, Vitamark sera légalement OBLIGEE de s’adapter, sans avoir à prévenir les distributeurs et à sa seule discrétion. Tout changement sera néanmoins fait avec la plus attentive revue et considération. C’est effectivement une clause LEGALE que tu retrouve dans beaucoup de sociétés, mais malheureusement je dirais … pas dans toutes.

  13. Je m’amuse de tant de masturbation intellectuelle pour au final, s’apercevoir une fois de plus que l’ego est au rendez-vous :

    J’ai raison, ils ont tort !

    Je m’amuse surtout parce que je propose la formation de Mentoring For Free et découvrir ce que les gens avancent et pensent du système en prétextant savoir, est croustillant.

    N’y aurait-il pas là-dessous un côté rebelle à la française, un soupçon de jalousie, de suffisance ?.

    Maintenant, je regarde les sujets traités dans ce blog. Je découvre que vous faites des éloges de Sébastien Le Marketeur Français.

    Attention ! si vous souhaitez jouer les Robins des Bois et défendre la veuve et l’orphelin, renseignez-vous, ne vous trompez pas.

    Je n’ai rien personnellement contre Sébastien. Comme je n’avais pas d’à-priori au sujet de ses copains, ses associés en affaire que sont Olivier Roland et David Jay. Jusqu’à ce que je découvre que David Jay qui se présente comme un spécialiste dans le secteur médical dans le nord, fasse l’objet d’interrogation par la profession des orthophonistes. Il n’est pas connu dans le milieu.
    Avec stupéfaction, je découvre que David Jay (photo à l’appui), qui a battu des records sur You Tube ces jours passés, pour sa campagne marketing bien ficelée sur l’art de vendre avec la vidéo n’est autre que David Guigue.

    Alors David !, si vous avez la prétention de dénoncer les injustices et les impostures, vérifiez vos sources et assurez-vous de faire la critique de gens respectables !

    J’attend toujours l’adresse exacte de l’atelier de formation où se déroule le stage de David Jay. lieu tenu secret, on se demande pourquoi !!

    Valérie Loury

  14. Bonjour à tous. Je viens vous écrire un petit mot car j’utilise aussi la méthode Dlouhy ( mais pas que ça ) pour ma promotion PERSONNELLE = ( pas entreprise ) Les gens suivent des gens avant une entreprise.

    Personnellement mon discours est clair avec les gens d’entré de discution pour pas d’ambiguïté.

     » Je partage cette information sur le marketing relationnel en général car c’est un moyen que j’utilise pour me faire connaitre. Parmi les personnes qui suivent cette information, il y en a qui se joignent à moi car ils voient que je m’occupe d’eux, les soutien, les aide activement. C’est un moyen d’approche pour créer le contact entre vous et moi sur du long terme – Par la suite que vous me suiviez ou non, je suis content de vous avoir donné cette information et content de vous connaitre  » .

    J’annonce clairement que le livre et coaching est un moyen de promotion personnelle et les gens aiment ma franchise car je ne tourne pas autour du pot.

    Le système Dlouhy vous inculque la promotion personnelle avant l’entreprise. Les gens suivent des gens. Mais on peut très bien créer la même chose sur la base d’autres livres. ( c’est ce que je fais ) !

    En ce qui concerne les 5 piliers il n’y a pas que vita et de ce qu’on m’a dit il y a 8 entreprises au US.

    J’ai choisi Vita non pas pour la société, mais plutôt pour la personne avec qui je voulais travailler ( d’ailleurs sans suivre la formation des 5 pilliers et audio que j’ai connu après ) !

    J’ai rejoins une personne pas une activité ! Je lui ai dit :

     » je m’en fou de la société où tu es, c’est avec toi que je veux travailler car ton approche est en parfaite correspondance avec ce que je fais et j’aimerai pouvoir, moi aussi, diffuser le livre de dlouhy pour les informations qu’il y a dedans.  »

    c’est ce que je fais à mon tour.

    Vous avez tous vos méthodes de promotion ! moi c’est celle de Dlouhy sur la promotion personnelle.

    Je déteste ce que l’on voit sur le net où tout le monde envoie des liens à tout le monde pour les faire inscrire à des opportunités en ne présentant que l’opportunité du moment… Certain s’inscrivent, puis rien ! Pas de suivie ! Souvent personne pour répondre aux questions ! En fait rien ne se passe et on perd du temps !

    La méthode Dlouhy permet de faire du contact, du contact sur la base de l’information. Et c’est les gens qui demandent ce que vous faites comme activité ( et non vous qui proposez ! ).

    Encore une fois on peut créer cet effet avec d’autres livres aussi ! Mais l’information du livre Dhouhy est bonne donc je la diffuse.

    Le tout est d’être clair avec les gens ! Je ne me cache pas !

    Le problème n’est jamais l’outil… Mais ce que vous en faites !

    ( c’est pour tous les outils en général comme simplement INTERNET dans ça globalité qui pour beaucoup veulent faire du MLM, ne font pas ou oublient le relationnel ! ILLOGIQUE ? NON ?

    La méthode Dlouhy , remet les pendules à l’heure… Mais c’est aussi un outil à utiliser avec éthique et franchise, sans casser les autres entreprises en donnant simplement les moyens aux gens avec les infos pour qu’ils voient par eux même ce qui est le meilleur pour EUX ! )

    Bonne continuation les amis…

  15. J’attache beaucoup d’importance à reconnaitre mes maladresses quand elles existent. A l’instant, je viens d’avoir un échange avec David Guigue qui m’a donné une explication quant à son changement de nom. Cela tient la route. Il m’a aussi expliqué qu’Olivier Roland était victime d’une cabale.

    Valérie

  16. Merci Stéphane pour votre témoignage. J’apprécie vraiment votre vision.

    Chère Valérie,
    je suis désolée de vos déconvenues. Je suis ravie que vous essayez de faire preuve d’honneté, j’aurai aimé tout autant de franchise de votre part lorsque vous m’avez enlevé de votre liste d’amis Facebook.

    A bon entendeur.

    Laure

  17. Bonjour Eric,

    Oui ce ebook rappelle au gens leurs échecs passés dans cette industrie, et je pense que ce n’est pas vraiment bon. Ni pour leurs anciennes entreprises (où d’autres y réussissent), ni pour eux-même (pour se sentir bien dans sa tête et démarrer du bon pied).

    Cela me fait penser aux personnes qui se plaignent sans arrêts et reportent sans cesse leurs erreurs de parcours ou leurs mauvaises décisions dans la vie, sur les autres ou sur des événements extérieurs : « C’est pas ma faute, c’est la conjoncture, il n’y a pas de travail, la vie est dure, je n’ai pas de chance, etc… » et appliqué au Marketing de Réseau : « C’est la faute de l’entreprise, on n’est pas aidé, c’est la faute de mon parrain/sponsor », etc…

    Je suis plutôt partisan pour démarrer positivement dès le départ. Le passé c’est le passé, et qui plus est, s’il nous rappelle de mauvais souvenirs, autant l’oublier le plus vite possible.

    Même si le MLM n’est pas une solution miracle à tous les problèmes et que l’on ne va pas devenir riche du jour au lendemain, qu’est ce qui nous empêche d’avoir une vision différente et positive dès le départ ?
    Pourquoi devrions-nous penser, modeler notre esprit, comme tout les autres qui nous transmettre leurs échecs passés en pleine figure, ou intervenant Français qui choisissent de faire leur promotion personnelle grâce à un bilan très négatif du MLM ?
    En quoi, le fait que 97% de distributeurs ne réussissent pas très franchement sur le long terme en MLM, empêche-t’il que NOUS, nous n’y arrivions pas, parce que NOUS, nous l’avons décidé, et de mettre tout les moyens en oeuvre pour y arriver ?

    Voilà 🙂

  18. Bonjour Valérie,

    Je ne sais pas pourquoi vous me parler de tout ça car aucuns rapport avec le MLM mais bon, soit,… Faisons un peu de « masturbation intellectuelle » 🙂 D’ailleurs ne faites vous pas là une forme de « cabale » dont serait victime David Jay ? mdr (je vous charrie là… désolé c’est plus fort que moi 🙂 ) Je suis au courant de tout ça… Du moins pour Olivier, qui s’est fait littéralement insulté par un seul et unique personnage très malhonnête dont je ne citerais pas le nom car il n’en vaux même pas la peine…
    Je n’irai pas jusqu’à dire que je fais les éloges de Sébastien Le Marketeur Français, ou même d’Olivier Roland, ce sont des partenaires bloggueurs. Sébastien est entré en contact avec moi vers Novembre 2010 (si je me souviens bien) et quant à Olivier je fais parti des étudiants de sa session de formation « d’Agir et Réussir » de début 2010, que je suis à mon rythme. Je recommande juste ce que je teste, ai testé ou qui me semble correct et utile pour les lecteurs de mon blog.

    Sinon oui vous avez raison, je suis sans doute très très jaloux, je ne vérifie jamais mes sources, et d’ailleurs je me balade quotidiennement avec un chapeau vert agrémenté d’une petite plume rouge sur le dessus 😉

    Je n’ai pas la prétention de dénoncer des injustices ou des impostures. J’ai d’abord donné vaguement MON avis, et ensuite tout le reste de mon article est orienté sur des interrogations et des appels à témoignages sur une formation, celle donnée dans ce livre, ou plus précidemment celle donnée par les premiers Français qui parlent de ce livre… Et qui n’est peut-être même pas la formation originale de l’auteur.

    Quant à l’adresse exacte de l’atelier de formation où se déroule le stage de David Jay, je n’en ai aucune idée ! Nous ne sommes pas partenaires. Mais je me doute que si la formation est payante et réservé à quelques rares participants, que ce, ou ces jours là, ce ne sera pas la porte ouverte, histoire de respecter les participants officiels, et pour éviter le grand débarquement. C’est une formation payante il me semble, pas une simple réunion porte ouverte.

  19. Bonjour David,

    Je constate qu’on a simplement, au final, une interprétation différente des choses et notamment de la philosophie de Mentoring for Free :). Une précision importante que l’on donne (en tout cas c’est ce que je fais lorsque j’ai les distributeurs avec moi sur skype ou au téléphone) c’est que, oui leurs échecs ne sont pas de leur faute UNIQUEMENT à condition qu’ils aient suivi les conseils de leur parrains et upline, et accompli le travail qui leur incombait. Ce qui, de suite donne une toute autre vision des choses.

    Personnellement et sans vouloir retomber dans le passé, j’ai eu un parrain que je qualifierais de gueulard et de stressant, qui m’a dit « si tu ne me rejoins pas je te laisse dans ta merde » et la seule chose que je regrette est de l’avoir suivi à l’époque pour m’entendre dire plus tard « c’est ta faute tu ne fais que des conneries » simplement parce que j’ai eu un cousin qui m’a dit un jour « j’ai appris que c’était de la pyramide ton truc je n’en veut pas ». Je n’avais fais que suivre la méthode enseignée par mon parrain. Est-ce de ma faute ?

    Après j’ai eu un super contact avec qui j’ai eu le plaisir de travailler main dans la main et avec de superbes résultats … jusqu’au jour où il décide de me piquer tout le réseau qu’on avait bâti ensemble et d’ouvrir une autre branche dans la même société sous une autre personne … à qui il a fait le même coup. Est-ce de ma faute ?

    Pour ce qui est des autres qui réussissent, il faut être logique : tout le monde n’a pas le même relationnel, ni la même aisance pour parler d’une affaire ou recommander un produit. Pourquoi les exclure alors du MLM ?

    « Je suis plutôt partisan pour démarrer positivement dès le départ. Le passé c’est le passé, et qui plus est, s’il nous rappelle de mauvais souvenirs, autant l’oublier le plus vite possible. »

    Entièrement d’accord, même si, tirer les leçons d’un échec est toujours positif et permet ensuite de faire le bon choix, comme tu le dis toi-même. La philosophie que beaucoup de gens et moi-même avons choisi de suivre n’est qu’UNE des voies pour y parvenir. Alors pourquoi tirer dessus à boulet rouge ?

  20. Bonjour Eric,

    Content de voir que l’on arrive à tomber d’accord sur certains points. C’est d’ailleurs sur cette conclusion que je suis tombé avec Stéphane il y a quelques mois. On veut tous la même chose mais on a des façons différentes de le faire, et des méthodes différentes pour aider les gens à y arriver.

    Je pense aussi qu’on a deux caractères bien trempés, et c’est normal que ça s’échauffe de temps en temps lol
    En ayant été nommé Modérateur puis Administrateur bénévole sur un très gros forum indépendant, spécialisé dans le MLM, depuis 2001-2002 (je ne sais même plus vraiment depuis quand ! lol 🙂 ), j’en ai vu des vertes et des pas mûrs et à force je me suis forgé une certaine carapace et je peux sembler parfois au premier abord un peu trop direct dans mes propos. Je suis aussi très taquin, chiant ou saoulant et j’ai toujours posé des questions qui parfois, dérangent, lorsqu’il s’agit de business, principalement sur internet et de MLM… Parfois directement, parfois sur un ton moqueur, charrieur ou humoristique sans intention de nuire… Il y en a à qui ça plait,… et il y en a qui prenne la mouche de suite et qui « m’éjecte » ! lol.
    Oui c’est vrai, je prend aussi un malin plaisir à titiller les gens qui se prenne trop au sérieux, et au contraire je m’éclate avec les gens ouvert d’esprit et sympa. Je suis passionné de formation et de dév perso, et j’adore aider les autres, j’ai toujours été comme ça. Je le contacte facile 🙂

    Bref…

    Pour terminer j’aimerai mettre les choses au clair.

    Ma propre vision était bonne au départ sur cette méthode, du moins surtout sur les personnes avec qui j’ai échangé longuement sur le sujet…
    Chiant à lire quand même car mal traduit (j’ai une des toutes premières versions brut sans aucunes signatures ou liens promotionnels datant de 2008-2009).
    Mais selon moi il n’est pas tellement formateur, on n’y apprend rien à part le système des couleurs, et je ne pense pas que ce soit absolument indispensable de trier les gens (ça c’est mon avis et mon vécu perso). Et puis juste 4 Couleurs… Et quand bien même, dans le cas contraire, je trouve cela un peu léger…

    L’année dernière, et après mûrs réflexion, je venais de rejoindre une nouvelle société. Pleins d’enthousiasme comme d’hab, je rencontre une personne charmante et sympatique : Pascale Coumes. Je demande à suivre sa formation, qui n’est autre que celle donné dans ce ebook.

    Tout se passe parfaitement bien. Je viens de rejoindre ma société, je suis donc réticent à signer autre part mais suis tout de même curieux d’appliquer la méthode de ce ebook pour ma société en plus des enseignements de mon parrain. Dans la foulée, et à ma demande, Pascale me parle aussi de son entreprise, je regarde le plan et suis intéressé à regarder, voir commander les produits. Jusque là toujours aucuns soucis, je suis même près à signer pour avoir les produits moins-chère au prix de gros. Pourquoi pas ? 🙂

    Et puis, comme j’avais quelques questions et que j’avais suivi quelques vidéos de formation de la méthode de ce ebook, un entretien est organisé avec la marraine de Pascale. Appelons la « Mme Mentor » pour garder son anonymat, mais c’est comme cela qu’elle s’est présenté à moi : « Mentor en Marketing de réseau MLM »… Soit, je suis ouvert d’esprit mais mon côté taquin me dit que c’est comme si moi je me présentais en disant « Bonjour, David Jasienski, Chanteur Russe avec Guitare Ibanez 7 cordes »…

    Pascale ayant des soucis de connexion je me retrouve seul avec Mme Mentor. Au début cela se passe bien, puis je m’aperçois que cela dérive petit à petit… Bref, pas du tout la même expérience qu’avec Pascale… 🙁 Contact assez froid, impression de supériorité et d’ego très prononcé chez Mme Mentor… Et le pire de tout : Coupage de parole (s’il y a une chose que je déteste, c’est bien ça !)… Bref, je commence à être déçu… Au fond de moi je me dis : « Vivement que Pascale retrouve sa connexion et revienne avec son sourire dans la conversation, parce que là…c’est plus un sentiment de malaise qui m’est transmis, loin de l’enthousiasme auquel je m’attendais pour un premier contact » 🙁

    – Petite séance de calcul sur papier avec Mme Mentor, histoire de me montrer que je gagnerais bien plus dans une autre entreprise que celle que je viens de rejoindre.

    – Puis, durant l’absence de Pascale, on passe sur l’étude du contrat de ma nouvelle société avec Mme Mentor. Bien entendu je m’entends dire qu’il y a au moins une clause qui cloche dans mon contrat (avec du recul je me dis : comme de bien entendu !), et pour justifier ses dires Mme Mentor me confie qu’avant, (tadam !!! Quel hasard !) elle a elle-même fait parti de cette société et qu’elle sait de quoi elle parle, et que je dois donc me méfier…

    – Un peu saoulé par les arguments (bidon?) de Mme Mentor et pour couper court, je manifeste donc mon intérêt de m’inscrire dans la société de Pascale (et donc de Mme Mentor) juste pour commander quelques produits au prix de gros, et voir si avec le temps je peux y développer quelques choses si je suis satisfait des produits.

    J’ai alors le choix entre 3 inscriptions : une à 30 €, une autre à 300 et une dernière à 750 € (ce sont des approximations je ne me souviens plus des montants exacts)
    J’opte pour l’inscription à 30 €, et là s’en suis une longue conversation avec Mme Mentor (conversation bien différentes de celle que j’avais eu avec Pascale) comme quoi c’est pas le meilleur choix, que je n’optimise pas mes chances de réussite, que je ne toucherais pas de commissions pendant un an avec ce choix, que « j’ai bien peur pour toi que tu te lasses avant de gagner de l’argent » (là c’était puissant car on aurait dit un speech de commercial récité par coeur). Que Mme Mentor sait de quoi elle parle vu que c’est le 1ère distributrice en France dans cette société ! (Mais ça quelque part, j’ai envie de dire que je m’en fou ! LOL…)

    Bref… autant de veines tentatives de manipulations verbales et inutiles, qui au lieu de m’attirer à rejoindre finalement l’entreprise de Mme Mentor, m’en dégoutte et me repousse plutôt qu’autres choses… 🙁

    Dans ma tête je me dis, « Mais merde quoi ! C’est mon choix, je m’en fou du super kit de démarrage optimum à 750€ ». Pourquoi essayer de « me vendre » un autre kit que celui que j’ai choisi ?
    En effet, je souhaite juste commander quelques produits sans développer dans l’immédiat, sans pour autant abandonner l’autre entreprise que je viens juste de rejoindre.

    – Ensuite, un peu saoulé, je dérive volontairement la conversation sur l’existence des sociétés à 5 piliers dans le monde. Et j’apprends à ma grande surprise, que comme par hasard, il n’y en a qu’une (devinez laquelle), « enfin non deux à ma connaissance » (dixit Mme Mentor), « mais une seule n’a le droit de vendre en France et… (tadam !!!) L’entreprise où travaille Mme Mentor bien évidemment… Super comme tentative pour essayer de me convaincre !… Excusez moi l’expression mais niveau foutage de gueule, on peut pas faire mieux ! Tolérant de nature, je bouillonne un peu et je me retiens… Mais le super titre de « Mentor en Marketing de Réseau MLM » de Mme Mentor, ne représente plus qu’esbroufe pour moi…

    Suite à ça c’était le summum… je décroche totalement et fini par un classique : »Bon ben merci… je vais réfléchir hein ! 🙂  »

    Plus tard, un peu énervé d’avoir eu l’impression d’avoir perdu mon temps parce qu’on avait tenté de (trop?) m’influencer, j’apprends par l’ancien parrain, de Mme Mentor, (et qui coïncidence est mon parrain dans ma nouvelle société) que Mme Mentor n’avait jamais vraiment essayé, n’avais jamais parrainé, et n’est pas resté longtemps dans son entreprise précédente : Celle où je viens justement de rentrer ! (CQFD… je suis blasé).

    Je comprend donc pourquoi autant d’acharnement pour essayer de me débaucher de là-bas ? casser mon enthousiasme. Et pour combler le tout je trouve effectivement, (et entre autres), la vieille chaine youtube de Mme Mentor, même photo, script de vente que la société que je viens de rejoindre (l’ancienne société de Mme Mentor), mais un nom et prénom différents que la nouvelle chaîne youtube vous promettant toutes les 3 phrases une vie prospère…

    Alors je n’ai rien contre Mme Mentor et sa vie prospère, mais voilà un résumé, et voilà pourquoi j’étais énervé il y a quelques mois. L’expérience m’a montré qu’en plus je n’étais pas vraiment le seul à avoir vécu ça… Et je n’ai nullement envie de lui ressembler dans la façon de faire… Impossible d’exprimer ce que l’on ressent après une telle expérience et de tels échanges dont j’attendais beaucoup et qui au final étaient si décevants… 🙁

    Je n’ai rien contre l’entreprise de Mme Mentor, car finalement, écœuré par quelques paroles, je n’y ai rien commandé. Je n’ai rien contre Pascale Coumes non plus, qui est une personne que j’admire, intègre, et qui au final n’a même pas pu assisté à la conversation entre Mme Mentor et moi, la faute à un problème de connexion internet à ce moment (Nous sommes d’ailleurs encore en contact actuellement et en très bon terme comme de vrais amis 🙂 ), et je n’ai rien non plus contre l’auteur du ebook. Je m’interroge et me demande juste si côté U.S, il pratique réellement de la même manière que moi je l’ai vécu ici en France, comme d’autres, et donc si sa méthode originale est réellement efficace.

    En revanche, et comme tu as sans doute pu le voir Eric… Je n’aime pas me sentir oppresser ou manipuler, dans une direction que je n’ai pas forcement choisie, encore plus lorsque c’est fait avec une telle maladresse à la limite de non respect de mes choix… Comme si j’avais beau parler, l’objectif de Mme Mentor était de me « vendre son discours »… Et je pense que c’est pareil pour tout le monde, nous avons tous notre individualité, et nous devons tous la maintenir, restez ce que nous sommes et développer nos aptitudes dans ce que nous sommes de meilleurs. Nos entreprises et nos relations ne s’en porteront que mieux.

  21. Moi aussi j’avais il y a 3 ou 4 ans lu le livre dans un français mal traduit, ce qui avait resté à sa valeur. Il y a des points positifs et d’autres moins. La société est importante et doit répondre à certains critères, mais c’est la, ou les, personnes que l’on rejoint qui compte, et le système qu’elle/ils ont en place avec lequel il faut s’identifier et mettre en pratique.

    Stéphane utilise l’ebook en en prenant les aspects positifs pour se construire un bon relationnel, ce qui est intelligent de sa part. Il y a d’autres formations et systêmes sur la toile. A chacun de s’y plaire et d’en dégager des bénéfices pour développer l’affaire de son choix. Il est possible d’avoir un sponsor chez Vitamark qui ne te soutienne pas ou ne réponde pas à tes questions, comme dans n’importe quelle opportunité d’ailleurs.

    Dans les derniers mois j’ai été contacté par une dizaine de personnes, dont Valérie, avec le même message, mot pour mot ou presque, en français et en anglais. Dès que je demande un exemple de avec quelle société ils obtiennent du succès grâce a l’ebook, pas de réponse, en effet. Juste qu’ils aident les personnes en general. Moi je préfère recevoir de l’aide en sachant quel succes a obtenu le ‘coach’ ou ‘mentor’, mais là, impossible.
    M’enfin… Chacun sa tactique et stratégie.

    A+
    Eric

  22. Excellent article qui débouche sur un large débat et sur de multiples questions.
    Le fait est, que ce livre et l’emploi de cette méthode par quelques Français, accentuent surtout la rumination psychologique. C’est un savant procédé de manipulation.

    Il essai d’influencer les gens qui le lisent en leur disant que la situation présente dans laquelle ils sont est reliée à d’autres vécus, d’autres échecs qui ne sont pas de leurs fautes : « quand on sait ce qu’on sait, qu’on voit ce qu’on voit et qu’on entend ce qu’on entend, on a bien raison de penser ce qu’on pense, c’est la vérité et c’est imparable » : C’est un raisonnement borné de ruminant, et sur le long terme ça ne peut que conduire à l’échec et à la sinistrose !

    Accuser les autres leaders de l’industrie, « les grands pontes », rechercher leurs fautes et dire que ces derniers sont coupables est, certes, un sport inutile à succès qui fait le buzz dans notre industrie.
    C’est l’occasion de se démarquer (pour l’auteur et ses prétendants), et de prêter des intentions néfastes directement ou indirectement aux autres compagnies, systèmes, méthodes, leaders ou simples distributeurs.
    Mais de toute façon cela ravive un sentiment d’insécurité et d’échec. Ce n’est pas de cette façon que la réussite sera au bout du chemin, et ce n’est pas de cette manière que l’on construit, éthiquement parlant.

    Je pense que quelques uns des premiers Français qui ont utilisé ce ebook, n’ont absolument rien compris au message de l’auteur, et à ce qu’il voulait transmettre, car ils se sont attardé uniquement sur les choses négatives du livre, en occultant le côté positif plus subtile.

    Et vous, vous l’avez compris, remarquez, et vous vous êtes donc posés les bonnes questions, en appelant à d’autres témoignages… (que vous n’avez pas eu car si la base de départ Française d’enseignement était incorrecte…)

  23. Bonjour Cédric et merci pour votre commentaire 🙂

    Alors là je ne peux pas dire mieux. Nous sommes sur la même longueur d’onde ! Effectivement moi aussi cela me rappelle un peu ce qu’on peut lire dans les ouvrages sur le « profiling » et le « cold reading »

  24. Il est vrai que j’ai assisté à une formation de leader !! qui ma apporté beaucoup mais moyennant finance.
    C’est loin d’être la gratuité.
    Ensuite j’ai discuté avec des personnes sur leur différent parcours et la j’ai été choqué de voir que certaine personne avait changé deux voir 4 fois de marketing de réseau.
    Donc j’ai plus l’impression qu’avec leur nettoyage mental, comme ils disent bien, pour réellement avoir de l’aide de leur part, il faut sans aucun doute devenir membre actif dans leur réseau Vitamark, sinon ainsi il touche leur commission et sont rémunérés par le travail de suivi.
    J’ai pas adhéré à leur réseau bien tout les accès de formation public me sont refusés donc c’est pas si gratuit.
    Plus aucun signe de vie lorsque tu ne fait pas parti de leur réseau.
    Je suis convaincu que les gens ne font rien pour rien!!!
    Je ne me vois pas avoir passé plus d’un an à apprendre l’acquisition client, le plan de compensation, faire ma promotion sur un produit, et du jour au lendemain repartir à zéro avec des nouveaux produits, un nouveau système.

    Comme tu dis plus haut David elle se ressemble tous
    les conventions les formations,
    j’ai eu des difficultés dès lors que ma upline court-circuitait mes actions.
    Je suis franchement ravi de cette remise en question sur l’ebook.
    Etre un mouton c’est pas mon truc !!!
    Pourquoi ils ne créé pas leur propre outils personnalisés, à bien zut Hermann c’est trop de travail la duplication, la duplication, on est dans du marketing de réseau lol!!!
    Il faut tout contrôler on refait pas la roue !!!!!!!!!!
    Bien cordialement à Tous et plus précisement à toi.

  25. Bonjour
    Merci pour cette analyse au combien pertinente. En effet Thierry, cela semble être un système très hermétique.

    Une phrase en particulier a attirée mon attention, je cite ;

    Quand le bien fait le bien, le mal accourt pour défendre ses petits intérêts exposés au danger par la vérité dévoilée toute crue.

    Évidement… (Élitisme quand tu nous tiens…)

    J’aimerai partager avec vous cette citation de Guy de Maupassant

    Nos yeux, nos oreilles, notre odorat, notre goût diffèrent, créent autant de vérités qu’il y a d’hommes sur la terre.

    A méditer 🙂

  26. Excellent article qui permet de prendre du recul sur le monde parfait du livre « le succès en 10 étapes »
    Tout n’est pas faux dans ce livre, tout n’est pas vrai non plus, mais il s’agit bien là d’un entonnoir à prospect. C’est un excellent coup marketing en tout cas car beaucoup de gens ont téléchargé ce livre en cherchant « comment réussir dans le mlm » ou « pourquoi ça ne marche pas ? ».
    Des cibles fragiles qui ont besoin de lire des articles comme le votre pour comprendre que Mentoring for free n’est pas LA SOLUTION MIRACLE comme on peut leur faire croire.
    N’oubliez jamais qu’il y a toujours 2 sons à une cloche.

    Sinon, que pensez vous de MondialJob (c’est un projet intéressant sous forme de groupe, moi j’ai suivi) ?

  27. Bonjour Christophe,

    Merci pour votre commentaire. Coup marketing : Oui… Mais de là à dire qu’il est « excellent », sur une courte durée oui,… mais actuellement j’en doute fortement.
    Le « Buzz » autour de ce ebook est retombé.
    A l’origine mon article n’était pas destiné aux « cibles fragiles », loin de là 🙂 ça n’était qu’une partie du fond de ma pensée et de mon expérience avec la dite méthode… J’appelais les réseauteurs à témoigner positivement sur cette dernière ou donner leurs avis, car moi aussi je pouvais me tromper, et c’est vrai qu’au final j’ai recueilli plus de témoignages « de méfiance », ou similaires à mon avis.
    Je pense qu’il est très facile de s’attirer tout un tas de prospects, en utilisant des phrases chocs comme : « ça n’est pas de votre faute… », « c’est la vérité… », et en maintenant une certaines part de mystère…
    Ah pour du marketing c’est du marketing, certes… lol… Cela fait parti d’une phase de sensibilisation et de mise en confiance du futur prospect, pour ensuite se lancer dans divers études et analyses, et finalement le diriger subtilement vers là où l’on veut… Le marketing n’est autre que de la manipulation de toute façon, mais ensuite il y a divers sortes de manipulation.
    Celles qui vont dans le bon sens et qui débouchent sur des résultats positifs et concrets, et celles où on ne vous dit pas tout, et où tôt ou tard on se rend compte qu’on s’est bien moqué de vous, et là ça n’est jamais bien bon : Le 2ème son de cloche comme vous le dites 😉 Je pense qu’à l’époque, si j’avais eu affaire directement à l’auteur de ce ebook, ça aurait bien différent et bien plus positif que ce qui a été fait de la méthode en France… Du moins je pense 🙂 Maintenant, j’en suis plutôt à la phase d’association mentale où « J’ai même pas envie d’en entendre parler » lol

    NB : Je ne connais pas « MondialJob ».

  28. Bonjour,
    Perso, je suis tombé il y a peut-être 2/3 mois sur le livre et la communauté « mentoring for free », j’ai eu l’occasion de discuter avec un « mentor » de chez eux. Au départ, je pensais m’en servir comme du machine à prospecter, mais je ne sais pas pourquoi je n’ai jamais concrétisé mon inscription chez eux, j’ai été à 2 doigts d’y passer lol. C’est pourquoi je disais que le buzz avait été bon et aujourd’hui il y a une communauté active autour de ce bouquin.
    Au sujet des cibles fragiles, je parlais de mentoring for free bien entendu 😉
    et pas de votre article
    A ce jour, je ne pense qu’il existe dans le MLM une communauté d’entraide non intéressée, on finira toujours par vous proposer ceci ou cela, sans compter les coups bas entre marketeurs…

    Sinon, concernant MondialJob, j’imagine que vous avez été faire un tour sur google 😉 mais ce n’est pas une communauté comme Mentoring for free, ici rien n’est caché.
    Il s’agit d’un groupe de personne qui on choisit de réussir ensemble. On verra où ça mènera, mais le principe est simple, MondialJob n’est pas un MLM mais un groupe qui utilise le MLM pour gagner de l’argent.
    Chez MondialJob, il n’y a pas de parrainage obligatoire, il ne faut faire qu’un seul et unique paiement et de la patience. Forcément, c’est aussi accepter de confier son avenir au groupe, et éventuellement de recruter/travailler pour le groupe.
    Les plus fort aident les plus faible et au final tout le monde y gagne.
    Si vous avez quelques minutes, allez visiter le site (2e lien sur google pour les détails, sinon vous aurez juste un formulaire à compléter) ; si ça vous plait et que le coeur vous en dit, vous pourrez rédiger un petit article dessus, sinon c’est pas grave 🙂

    Christophe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *